Berthe Morisot au Musée Marmottan, une femme impressionnante


Sur le blog Sylvie de Soye, nous avons à cœur de vous parler de Musées originaux qui restent à taille humaine. Au Musée Marmottan situé dans le XVIème arrondissement à Paris, démarre cette semaine l’exposition sur Berthe Morisot, femme peintre impressionniste.

 

 

 

150 peintures, pastels, aquarelles, sanguines et fusains, provenant de musées et de collections particulières du monde entier, permettent de retracer la carrière de la plus illustre des femmes impressionnistes, très inspirée par Renoir ou Monet.  

Les Jeux Sylvie de Soye sont associés à cette rétrospective car ils sont diffusés à la boutique du Musée. Belle association que celle de Sylvie de Soye avec les Musées. Ces derniers renouvellent leurs commandes à chaque exposition où les peintres figurant dans les jeux sont mis à l’honneur. Et cette année l’impressionnisme est à la mode. Nous n’avons pas fini de parler de la belle aventure de Sylvie de Soye.

En conclusion, voici un extrait du Livret du très original jeu sudoku de Sylvie de Soye Le Sudo’couleurs de l’impressionnisme (à la fois sudoku et puzzle), où Sylvie de Soye décrit à merveille Dans le parc, le tableau illustrant le jeu et notre article.


 

« Berthe Morisot peint un monde idéal, serein et doux, préservé des duretés de la vie ; avec une grande sensibilité et une extrême délicatesse, elle représente des scènes intimes, tendres maternités ou personnages familiers. 

Comme ses amis impressionnistes, elle aime travailler en plein air : la nature est un jardin, où les femmes n’ont guère qu’à se reposer, se promener, surveiller les jeux des enfants. Ici, une dame élégante, presque réduite à une simple tache noire, est assise dans un écrin de verdure ; tout est calme, le temps semble arrêté.

Quel contraste pourtant entre ces moments de paix, de douceur familiale, ces couleurs si fraîches, et la personnalité passionnée de cette artiste à la volonté de fer et au tempérament de feu ! Femme ardente et ténébreuse, au regard de braise, elle n’hésite pas à participer à toutes les manifestations des impressionnistes ; elle a su s’imposer à une époque où les cours des Beaux-arts sont réservés aux hommes, où les artistes femmes sont tournées en dérision.



Sur son faire-part de décès, il est écrit : « Berthe Morisot, sans profession.»

Berthe Morisot au Musée Marmottan du 8 mars au 1er juillet 2012

 


Un livre est édité à l’occasion : Berthe Morisot - Collectif - Editeur : Hazan, Paris - Collection : Beaux-Arts

 

 

 

Peinture : Berthe Morisot (1841-1895) Dans un parc (1874), et Sudo’Couleurs Jeux Sylvie de Soye.